Histoire & roman

Entretien de l'auteur de polar Gwenaël Bulteau par Pierre Piazza de CriminoCorpus - images du réalisateur Hervé Colombani. En 2022, il faisait paraître à la Manufacture du livre "Le Grand soir". Son troisième opus "Malheur aux vaincus" vient de sortir en mai. 

Louise Michel, la France des années 1900, Madeleine Pelletier, la citoyenne Sorgues, la catastrophes de Courrières, les grèves ouvrières, les tensions au sein du syndicalisme de la CGT entre l'anarcho-syndicalisme révolutionnaire et l'action syndicale réformiste, la journée de 8 heures, l'antisémitisme, l'Algérie, la colonisation, Georges Clemenceau.....autant de thèmes et d'entrées pour une traversée de la France dite de la "Belle époque". Gwenaël Bulteau affirme à juste titre et précise qu'il écrit des fictions, des polars, sur fond de contexte historique. Le polar historique est aussi pour lui "un voyage dans le passé afin d'éclairer le présent, de faire le lien". Enfin, le romancier travaille sur plusieurs types de sources : des ouvrages , ceux de Alain Corbin, Gerard Noiriel, ceux plus anciens de Maurice Dommanget et plus récents sur la police de Jean-Marc Berlière, le Dictionnaire Le Maitron, des collections de journaux mises en ligne par Retronews de la Gallica BnF, et les photographies d'époque.

L'interview tournée et réalisée au musée montre en quelques plans l'exposition : "La Police dans l’œil de Jossot et de Faujour" réalisée en partenariat avec l'association des ami.e.s de Maurice Rajsfus et le dessinateur Loïc Faujour.
 

Le musée accueille